Visiter les traboules avec sa classe

Qu’est-ce que c’est exactement ?

Les traboules sont des couloirs d’immeubles ouverts des deux côtés du bâtiment. Cette double ouverture en fait un passage permettant de passer facilement d’une rue à une autre. Le mot vient du latin trans- (à travers) -ambulare (marcher).

On ne sait pas vraiment quand les traboules sont apparues à Lyon. Dès le moyen-âge elles existent et deviennent une habitude de construction à Lyon. Elle servent à l’occasion de raccourci, de rue intérieure, permettent aux habitants de sortir du côté de l’immeuble qui leur convient le mieux.

Pendant très longtemps, les portes d’immeuble n’étaient pas verrouillées et permettaient à chacun d’emprunter les traboules comme des rues. Il n’y avait donc rien de secret ni de mystérieux !

Idées reçues :

  • Elles ont été conçues pour se protéger de la pluie.
    C’est faux ! Beaucoup traversent de grandes cours intérieures qui ne sont pas couvertes
  • Aujourd’hui, il faut connaitre le code pour les visiter.
    C’est faux aussi ! Les traboules que l’on visite sont conventionnées avec la mairie de Lyon et restent ouvertes, avec l’accord des propriétaires, de 7h à 19h.
    Vous trouverez nos adresses préférées dans le Vieux-Lyon ci-dessous.

traboules-vieux-lyon

Conseils pour visiter les traboules

  • Il s’agit ni plus ni moins de couloirs d’immeubles privés dans lesquels vous êtes autorisés à passer. Nous vous invitons donc à observer le plus grand silence et respect pour les habitants.
  • Parfois, la porte n’est pas déverrouillée. Pour l’ouvrir, il suffit d’appuyer sur le bouton “service” du digicode ou de l’interphone. Il arrive également que le “0” ouvre la porte, dans le cas d’un digicode. Attention à ne pas sonner chez les habitants !

Nos visites contées dans le Vieux-Lyon

Afin de faire revivre l’histoire dans les traboules, nous proposons différentes visites à travers les traboules selon le niveau de vos élèves :

Quelques adresses dans le Vieux-Lyon pour visiter en autonomie :

  • 37 rue saint-Jean : Maison du Chamarier (cour)
  • 54 rue Saint-Jean – 27 rue du Boeuf : « La grande traboule »
  • 16 rue du Boeuf : La tour Rose (cour)
  • 27 rue Saint-Jean – 6 rue des 3 maries
  • 18 rue Saint-Jean (cour)
  • 1 place du petit collège : Musée Gadagne (cour)
  • 10 rue Lainerie (cour)
  • 7 rue juiverie (cour)